Déplacement à Dabo du 3 au 5 août 2017

 

Premier jour - après-midi

 

A peine arrivés, nous nous rendons au Rocher pour aller constater la situation et quérir quelques indices visuels sur les Sentinelles.

 

 

 

 

Le Rocher s'enorgueillissait d'un hôtel-restaurant-boutique prestigieux, qu'un incendie (criminel ?) a détruit en 2015.

 

 

La chapelle Saint-Léon IX de Dabo

 

 

Brève visite avant d'entreprendre l'ascension de la tour, histoire d'aller voir si la flèche d'Apollon ne serait pas là-haut.

 

 

Plaque commémorative

 

 

Table d'orientation Nord

 

 

Table d'orientation Sud

 

 

L'escalier qui mène au sommet de la tour. On ne peut le prendre que seul et c'est un chemin étroit pour atteindre un sommet élevé.

 

 

Où sont ces Sentinelles ? Bédéème !...

 

 

La flèche d'Apollon est là-haut (et la photo est mal placée chronologiquement dans cette page. Appelez-moi le Webmestre).

 

 

On arrive à mon "pile poil". Les chemins forestiers interdits aux véhicules sont bien pratiques, il n'y a personne.

J'avais décidé, dans ma soluce version 1, que le pile poil était à l'intersection des médianes du triangle formé par trois sommets que je considérais comme mes Sentinelles, l'un des trois étant à 2640 mètres de la chapelle de Dabo (voir carte ci-dessous).

 

 

Le pile poil de la version 1.

 

 

Va falloir continuer à pied pour se rendre au pile poil.

 

 

C'est par là.

 

 

Pas de Sentinelles à 2640 mètres vers le Nord...

 

 

Pas de Sentinelles à 2640 mètres vers le Sud...

 

 

Bon, c'est pas grave, je suis à mon pile poil, je creuse. Les bâtons de sondage s'enfoncent.

 

 

Et les Chouetteurs creusaient, creusaient... (oui, il manque la bâche récupératrice de terre, on l'a appris plus tard...)

 

 

Et je n'ai rien trouvé, parce que je n'avais pas trouvé la 12e énigme et déchiffré l'emplacement exact où je devais creuser.

 

Retour à l'hôtel, dîner (délicieux), révision des notes et étude d'une nouvelle façon de trouver mon pile poil.

 

A demain.

 

[retour à l'accueil]