René Aubignat

 

(c) 2011 Association P32

 

 

René Aubignat est né le 13 septembre 1936. Il fait ses études à Lyon puis s'engage dans l'armée. Après un début de carrière dans l’infanterie comme sous-officier, il intègre l’École supérieure militaire inter-armes (ESMIA), promotion Lieutenant-colonel JEANPIERRE (59-61) d'où il sort sous-lieutenant, est breveté parachutiste puis choisit l’arme des Transmissions et mène en parallèle des études supérieures à la Sorbonne (1968-1972).

 

Carrière militaire :

- commandant de compagnie à l’École militaire annexe des Transmission (EMiAT) d'Agen (pelotons P32[1] et P34, 1971-1973),
 

 

 

- commandant de la 2e brigade de l'EMIA (1975-1976), pendant le ministère de Marcel Bigeard. Peu de temps auparavant, il était un jour en mission au 42e RT à Rastatt (Allemagne) lorsque "Bruno" vint visiter l'unité. Découvrant que le capitaine Aubignat était para, ils échangèrent quelques mots. Quelques mois après, le général Bigeard vint en visite officielle à Saint-Cyr où il passa en revue des brigades d'élèves de l'ESM et de l'EMIA. René Aubignat présenta sabre en tête de sa brigade. Quand le ministre arriva à sa hauteur, il vit le brevet sur sa poitrine, le regarda attentivement et lui dit : "Mais, on se connaît. Allez, on se fait la bise". On peut imaginer à la fois la complexité et l'humour de la situation lorsqu'il faut "faire la bise" à un ministre quand on est au "Présentez sabre".

 

le Présentez sabre


- chef du cours "Transmissions" à l’École d’application de l’infanterie de Montpellier,

- chef de corps du 38e Régiment de transmissions à Laval (1983-1985).

 

René Aubignat quitta le service actif en 1990 avec le grade de colonel.

 

 

Puis, dans le civil :

 

- (Thalès) représentant permanent auprès de l'OTAN (1990-2003).



Le colonel René Aubignat, officier de la légion d’Honneur, est décédé le 22 janvier 2020.

___

[1] auquel appartint l'auteur de ces pages.

 

 

[retour à la boutique]

.