Metro Exodus un jeu 4A Games

Contacter l'agent Marcel

Suivre ma chaîne Touitche

(gratuit et ludique)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un petit commentaire pour commencer

 

Bon. Metro Exodus.

 

Alors... D'abord, il faut savoir que c'est le 3e volet d'une série qui a, semble-t-il, beaucoup plu pour son immersion et la qualité de son graphisme. Ensuite, ce 3e opus a fait l'unanimité sur ces deux points mais aussi pour l'amélioration de son I.A.

 

Ok.

 

Cela dit, si, comme votre serviteur, vous sortez juste (c'est son prénom) de The Division 2 où vous pouvez avoir jusqu'à 1250 cartouches pour votre M4 allégé, vous allez être surpris.

 

On vous explique (histoire de ne pas revendre le jeu après trois jours d'énervement) :

 

Dans Alien Isolation, on ne peux pas buter le bestiau, on le comprend assez vite, donc on comprend aussi que le truc du jeu, c'est de la jouer furtif, un peu comme dans Splinter Cell ou MGS V.

 

Dans Metro Exodus, c'est beaucoup plus compliqué, parce que :

 

1° vous n'avez pratiquement pas de cartouches, faut les trouver ou les fabriquer.

 

2° on comprend rien, tout est écrit en russe, faut tout ramasser et après se dém... avec les vidéos sur YouTube pour réussir à crafter ceci ou cela.

 

3° la notion de chargeur HiCap était visiblement inconnue des développeurs, ce qui fait que, si vous rencontrez des bestiaux (qui, eux, peuvent être neutralisés), au bout de deux chargeurs vous êtes tout nu, donc le bestiau suivant vous explose et c'est dix minutes de rechargement de la session (même avec un SSD sur PS4. C'est nul !)

 

4° il n'y a pas de version VOSTFR (ou plus exactement le sous-titrage ne fonctionne pas), ce qui fait que, si vous ne supportez pas (comme moi) les doublages à la con, vous en aurez vite marre d'entendre Anna vous interpeler Artyum ! cinq cent fois par séquence...

 

5° rien n'est évident dans ce jeu et, même en mode facile, il faut quelques fois rejouer cinquante fois la même séquence de combat (contre un bestiau ou un humain). Quand un rechargement prend trois plombes, on se lasse vite du jeu.

 

Pour toutes ces raisons, on peut difficilement comprendre (à mon avis) comment Metro Exodus a eu autant de succès !

 

Cela dit...

 

 

Trucs et astuces pour (essayer de) s'en sortir

 

Comme l'a écrit quelqu'un sur un forum, on adhère tout de suite ou on n'adhère pas. Si on veut essayer de donner sa chance au jeu, alors il faut savoir les choses suivantes (sans spoil) :

 

a) le jeu ne consiste pas à tuer des zombies, des "crustamutants" et autres hostiles rencontrés au détour d'une piste ou d'un coin de mur. Il consiste à accomplir les missions données par "le colonel" qui se trouve être le Papa de votre douce Anna. Donc, quand vous sentez que vous allez devoir affronter une horde alors qu'il ne vous reste que deux chargeurs de 32 cartouches pour votre AK 47, fuyez et contournez l'obstacle.

 

b) les mun' parlons-en. Vous avez trois moyens de vous en procurer (même si, comme on l'a vu précédemment, elles sont moins essentielle qu'on le croit au départ) :

  • en les récupérant sur les cadavres de vos ennemis humains

  • en les trouvant dans des placards et autres lieux de rangement

  • en les fabriquant vous-même sur un établi, avec quelques matériaux de "crafting" (la roue dentée et la fiole). Problème, les établis il n'y en a pas tant que ça dans la nature. Mais bon, il y en a un dans le train, donc, avant de partir en mission, chargez-vous au maximum. Et n'oubliez pas de visiter toutes les ruines, certaines mieux conservées que d'autres disposent d'un établi.

c) le cheminement dans des espaces dévastés peut paraît complètement aléatoire malgré la présence de la boussole sur votre bras. Ce n'est pas le cas. Les champignons fluorescents - s'il y en a - qui servent à alimenter votre fiole-à-crafter conduisent à votre objectif. Fallait savoir, quand vous allez devoir par exemple aller chercher un wagon en traversant une usine. On ne vous en dit pas plus...

 

d) vous allez de temps en temps vous trouver dans une pièce sans sortie, ou devoir entrer dans une autre sans entrée. Don't panic, il y a forcément soit un passage genre gaine de ventilation qui vous résoudra votre problème d'accès, soit un interrupteur quelque part qui vous donnera du courant pour ouvrir la porte.

 

e) vous vous considérez comme bon nageur pour aller (courageusement) d'un point A à un point B en pataugeant dans la flotte ? N'essayez pas. Soit vous allez vous faire niaquer par une bêêête, soit vous allez refaire surface à côté de l'endroit où vous avez plongé (courageusement). On ne peut pas traverser des surfaces d'eau en nageant, dans ce jeu. Trouvez-vous une barque ou un toit d'autobus immergé.

 

f) vous êtes dans un souterrain dans le noir et votre lampe tactique s'affaiblit ? Don't panic, vous devez avoir avec vous un générateur portatif manuel qui vous permettra de la recharger. De plus, votre briquet semble disposer d'un réservoir de carburant infini.

 

g) vous êtes à un endroit, votre boussole vous dit que c'est là que ça se passe mais vous ne pouvez rien faire/activer/utiliser ? Alors il vous manque quelque chose que vous devez aller chercher et rapporter avec vous à l'endroit en question pour pouvoir continuer (toute allusion ferroviaire ne peut pas être que fortuite lol).

 

h) votre boussole vous dit que la prochaine mission est "par là" mais vous ne voyez pas votre objectif et vous avez un peu oublié les instructions que le colonel-Papa vous a données ? Affichez votre carte, l'objectif (ou les) s'y trouve, et au dos vous avez un résumé des instructions à suivre.

 

i) votre inventaire vous affiche des tonnes de points d'exclamation et ça vous gonfle ? Ce sont des indicateurs de nouvelles améliorations que vous avez débloquées. Allez dessus et ils disparaîtront.

 

j) toutes ces pancartes en russe, c'est chiant ? Vous avez une option dans... les options qui vous permet d'en avoir la traduction automatique, alors arrêtez de râler.

 

k) vous préférez jouer en VOSTFR et vous avez téléchargé le pack russe pour avoir la VO et une trad en sous-titres simultanée ? Pas de chance, un bug visiblement incorrigible vous affichera soudain une phrase en bas de votre écran qui ne changera plus, quel que soit le texte entendu en russe. Bug connu, corrigé, revenu, recorrigé, rerevenu. Bienvenue au Club !

 

(à suivre...)

 

 

[Accueil]